15 figures méconnues de l’histoire des noirs (fin)

Partagez, c'est bien!

Troisième et dernière partie de la serie de billets sur les figures méconnues de l’histoire des noirs. La première est ici et la deuxième partie se trouve là.

Un lion au regard perçant

Lion d’Afrique
CC: Alexas_Fotos /Pixabay

 

Je consacre en grande partie ce billet à l’histoire contemporaine de l’Afrique, à ceux qui ont disparu en ce siècle ou pendant le précédent, et à ceux qui bien heureusement sont encore parmi nous. Certains sont plus célèbres que d’autres.  

9. Cheick Anta Diop, historien

Peinture de Cheick Anta Diop.

Peinture de Cheick Anta Diop.
CC: Ade Olufeko

Cheikh Anta Diop (1923 – 1986) est un historien, anthropologue et homme politique sénégalais. Il s’est attaché sa vie durant à montrer l’apport de l’Afrique et en particulier de l’Afrique noire à la culture et à la civilisation mondiale. Il a montré entre autres que l’Égypte antique était nègre. Bien que controversé, il reste l’un des incontournables historien du 20e siècle.

10. Maya Angelou, militante des droits civiques, écrivaine.

CC: York College ISLGP
Maya Angelou

Marguerite Annie Johnson, connue sous le nom de Maya Angelou, est née en 1928.  Elle a milité pour le respect des droits civiques aux Etats-Unis aux côtés de Malcolm X ou encore Martin Luther King Jr. Elle est connue principalement pour son œuvre I Know Why the Caged Bird Sings (Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage). Elle s’est éteinte en 2014 après avoir inspiré plus d’une génération.

 

« Je suis convaincue de ceci : le bien fait n’importe où est un bien fait partout »

Maya Angelou

11. Chinua Achebe, Ecrivain

Chinua Achebe, Buffalo, Septembre 2008 CC: Stuart C. Shapiro via Wikipedia

Chinua Achebe, Buffalo, Septembre 2008
CC: Stuart C. Shapiro via Wikipedia

J’ai décidé de l’ajouter à ma liste parce qu’il est l’un des auteurs Africains qui discute le mieux les sujets liés à la colonisation. Il a écrit Le monde s’effondre, la plus célèbre de ses œuvres, en 1958 et est décédé en 2013 à Boston.

Chinua a dit :

 

 

« Des auteurs comme Ernest Hemingway ont représenté la population noire africaine comme des sauvages et sont ainsi à l’origine d’un immense blasphème. C’est pourquoi j’ai décidé de tenter d’écrire des livres où les personnages étaient des Africains comme je les connais. »

 

12. Wangari Maathai, écologiste

Wangari Maathai

Wangari Maathai en 2006
CC: Antônio Cruz/ABr— Agência Brasil via Wikipedia

Wangari Muta Maathai est née le à Ihithe (Colonie du Kenya). Elle s’est distinguée par ses actions menées pour le climat. Elle a traduit en actes des discours pour l’environnement. Son mouvement Green Belt Mouvement a planté plus de 30 millions d’arbres au Kenya.

Elle a reçu, entre autres, le prix Goldman pour l’environnement et le prix Nobel alternatif. En 2004, elle est la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix. Wangari Muta Maathia est décédée en 2011.

 

13. Denis Mukwege, l’homme qui répare les femmes

Fils d’un pasteur protestant pentecôtiste, Denis Mukwege obtient son diplôme de médecin en 1983. Il obtient une bourse en 1984 qui lui permet de se spécialiser en gynécologie.

Après ses études, en 1989, il fait le choix de retourner au Congo pour s’occuper de l’hôpital de Lemera, dont il devient médecin directeur. Dès lors, il se confronte aux mutilations génitales et aux violences sexuelles. Mukwege mène alors le combat contre ces violences.

Denis Mukwege reçoit le prix Sakharov en 2014.

Et en 2018, le prix nobel de la paix.

 

14. Kofi Annan, diplomate ghanéen

Kofi Annan en 2014 CC: Fondation Kofi Annan

Kofi Annan en 2014
CC : Fondation Kofi Annan

Kofi Annan est un diplomate ghanéen né à Kumassi en 1938 et mort à Berne en 2018. Il a fait ses études au MIT aux États-Unis. Il a notamment œuvré pour la réconciliation de l’Ethiopie et de l’Erythrée, et a été secrétaire général de l’ONU de 1997 à 2006. Il a remporté le Prix Nobel de la paix en 2001.

 

 

 

15. Cheick Modibo Diarra, astrophysicien 

Cheick Modibo Diarra

CC : DwayneSamuel via Wikipedia

A vrai dire, à part lui je ne connais pas d’astrophysicien noir né en Afrique. Il est né en 1952 au Mali. Un jour ,au lycée, son enseignant allume une ampoule grâce à un citron. Cheick Modibo est fasciné. Dès lors, il veut comprendre le monde qui l’entoure. Après son baccalauréat, il étudie les mathématiques, la physique et la mécanique analytique en France. La NASA le repère après sa thèse sur la théorie des plates-formes dans l’espace. Il se fait présent autant dans son pays que sur le continent africain en créant la Fondation Pathfinder pour l’éducation, en participant à la création de l’Université numérique francophone mondiale…

Cette liste vaut ce qu’elle vaut mais toutes les figures mentionnées méritent qu’on parle plus d’elles et d’eux ; de leurs erreurs et aussi de leurs prouesses. Il faut que l’Afrique raconte l’Afrique.

Voilà, c’est la fin.

A bientôt😉.

Partagez, c'est bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *