15 figures méconnues de l’histoire des noirs (Partie 1)

Partagez, c'est bien!

L’histoire de la race noire renferme bien peu d’épisodes joyeux. Elle est d’autant plus triste qu’on puisse parler de « race » noire. Malgré tout, des noirs ont fait des prodiges. L’histoire les a souvent effacés.

Ici, je vous présente 15 figures méconnues de l’histoire des noirs. J’avais découvert plusieurs d’entre elles en lisant notamment « Mes étoiles noires« , de Lilian Thuram.

 

1. Anton Wilhelm Amo : philosophe africain des Lumières au 18e siècle 

CC: Daniel Mietchen via Wikipedia Plaque commémorative en Allemand

1703, Amo naît au Ghana, à Awukena. En 1707, il serait offert au duc Anton Ulrich de Brunswick-Wolfenbüttel. Il étudia alors la philosophie à l’université de Halle, qu’il quitta pour l’Université Saxonne de Wittenberg en 1730. En avril 1734, l’université lui accorda le titre de docteur en philosophie, cela fut un événement extraordinaire.

Il fit de nombreuses publications qu’il signait en ajoutant Afer (qui vient d’Afrique).

 

2. Esope : le père de la fable
Esope

Statue d’Esope
CC: Shakko via Wikipedia

Le corbeau et le renard, la cigale et la fourmi... Ces fables pour la plupart des gens, moi y compris, font penser (ou faisaient penser) à Jean de la Fontaine.

En vérité ces fables avaient été écrites par Esope, originaire d’Ethiopie. La Fontaine les a versifiées.

 

3. Abraham Petrovich Hanibal : général d’armée russe 

Abraham, buste a Petrovskoïe
CC: Ludushka via wikipedia

Nom russe, peau basanée. Par des jeux de traites d’esclaves Abraham se retrouve en Europe. Il étudie l’art de la guerre. Sur ces armes, il demande que figure « FVMMO » qui signifie patrie. C’est aussi l’acronyme de l’expression latine Fortuna Vitam Meam Mutavit Oppido, qui signifie : « le Destin a entièrement changé ma vie ».

 

 

Je ne connaissais pas l’existence de ces figures noires.

L’histoire comme on la conçoit aujourd’hui est bien étroite. L’histoires des noirs ou celle des hommes a été réduite a peu de choses. Noirs contre blancs. Blancs contre noirs.

Quand on découvre l’Histoire, on voit les choses d’une autre manière. Le monde change tout d’un coup.

 

La suite par ici…

 

 

Partagez, c'est bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *